SRADDT : SCHÉMA RÉGIONAL D'AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE

Un avenir d’avance

Dans la continuité du SRADDT Limousin adopté en 2009, les brèves prospectives nourrissent sans relâche la réflexion sur les futurs possibles.

La crise et ses néopauvres

Posté le 8 février 2012

Pendant que les négociations sur l’effacement de la dette grecque se poursuivent, la mairie d’Athènes fournit deux repas par jour. Il y a des cris, des disputes, tout doit aller très vite : la distribution ne dure qu’une demi-heure. Au milieu des quelques marginaux et des vieillards aux vêtements usés, une nouvelle catégorie de citadins se démarque, nommée « néopauvres », ou encore « SDF avec iPhone » : des salariés virés d’une des nombreuses PME qui ont fait faillite, des fonctionnaires licenciés à la suite des mesures d’austérité prises depuis deux ans. En deux ans, le nombre de sans-domicile-fixe a augmenté de 25% et la faim est devenue une préoccupation quotidienne pour certains : depuis un an, ce sont les Grecs qui viennent voir Médecins du monde par exemple. Des gens de la classe moyenne qui, en perdant leurs droits sociaux, n’ont plus droit à l’hôpital public. Et depuis six mois, face à l’afflux enfants qui venaient se faire soigner le ventre vide, sans avoir pris aucun repas la veille, la structure distribue  aussi de la nourriture comme dans les pays du tiers-monde. Une situation qui amène de nombreux Grecs à se considérer sous une dictature économique, et à voir leur pays comme le laboratoire où l’on teste la résistance des peuples. En prédisant la fin des classes moyennes…

Lire l’article

Pas de commentaires à "La crise et ses néopauvres"

Commentaires fermés.